Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Entremet poire chocolat pour un joyeux Anniversaire

Publié le par mimi

A l'occasion de l'anniversaire de mon fils et de ma maman, j'ai voulu me remettre aux fourneaux pour leur concocter un bon petit menu et un magnifique gâteau que j'ai piochée chez Hanane. Un biscuit au chocolat tout moelleux avec une mousse aux poires pour le plus grand bonheur des papilles. Frais et léger, ce gâteau se prépare la veille tout en étant simple à réaliser. Un entremet à refaire avec peut-être un autre biscuit moins épais car nous avons trouvé qu'il n'y avait pas assez de mousse aux poires par rapport au chocolat. Donc, mon menu se composait d'un trio de mise en bouche avec champagne, d'une salade Périgorientale, de cailles farcies aux foies de volaille et mon entremet poire chocolat. Quelques photos de ma réalisation et les recettes viendront par la suite...

 

DSC00988.JPG

mise en bouche se composant d'une petite verrine avocat-saumon et pamplemousse, d'une gougère au foie gras et de pruneaux enrobés de lard fumé.

 

DSC00990.JPG

Salade Périgorientale avec mangue, magret de canard et fromage de Rocamadour

 

DSC00991.JPG

Cailles farcies aux foies de volaille et sa fricassée de marrons aux pleurotes

 

DSC00993.JPG

Mon entremet poire chocolat

 

Passons maintenant à la recette :

 

Pour le biscuit au chocolat :

 

3 oeufs

150 g de sucre

40 g de noix de coco râpée

40 g de beurre fondu

1 yaourt nature

150 g de farine

3 cuil. à soupe de cacao en poudre ( van houten)

1 sachet de levure

1 poire coupée en dés

 

Pour la mousse aux poires

 

300 g de purée de poire

80 g de sucre

20 cl de crème liquide entière

120 g de mascarpone

9 g de gélatine

 

Pour le miroir à la poire

 

200 g de poires mixées

20 g de sucre en poudre

2 feuilles de gélatine

 

Préparez le biscuit, battre les oeufs avec le sucre, ajoutez le yaourt, le beurre fondu et mélangez bien l'ensemble.

 

Ajoutez la noix de coco, la farine, le cacao en poudre, la levure et la poire coupée en petit dés.

 

Versez dans un moule à gâteau ( d'environ 24 cm de diamètre) recouvert de papier de cuisson et faites cuire au four préchauffé à 180°c ( th.6) pendant 25 min ( selon votre four, pour moi à chaleur tournante)

 

Laissez refroidir avant de démouler.

 

Placez ensuite le gâteau au fond d'un cercle pâtissier réglé à 22 cm de diamètre, puis préparer la mousse.

 

DSC00985.JPG

 

Mettre les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide pendant 4 à 5 min.

 

Montez la crème liquide en chantilly ( entière et bien froide) avec le sucre.

 

Mixez les poires pour obtenir une purée ( j'ai ajouté un peu de sirop pour que ça soit moins épais), ajoutez le mascarpone, la chantilly et la gélatine essorée et diluée dans un peu de sirop de poire bien chaud.

 

DSC00986.JPG

 

Placez au frais pendant 2 heures ( moi, j'ai choisi de le mettre toute une nuit et fait le miroir aux poires que le lendemain).

 

Pour le miroir, faites ramollir les 2 feuilles de gélatine dans un bol d'eau pendant 4-5 min.

 

Mixez les poires avec un peu de sirop, le sucre pour obtenir une purée.

 

Faites fondre la gélatine essorée dans un peu de sirop bien chaud et mélangez avec la purée de poire.

 

Versez sur la mousse et laissez prendre au frais jusqu'au moment de servir.

 

DSC00987.JPG

 

Décorez selon vos envies.

 

DSC00998.JPG

 

Je souhaite un Joyeux Anniversaire à mon fils Brian et à ma maman qui sont tous les deux du 28 octobre.

 

DSC00989.JPG


Publié dans Les desserts

Partager cet article

Repost 0

Tartiflette de chou-fleur

Publié le par mimi

En voilà une idée original ! tout le monde connaît la version pommes de terre, oignons, lardons et reblochon qui nous vient de Savoie, que nous apprécions particulièrement les jours où il fait froid sauf que moi, j'ai voulu vous faire partager une version différente mais avec un légume comme le chou-fleur, des lamelles de jambon et du fromage à tartiflette, le tout nappé d'une béchamel. Tout simplement délicieux, à refaire sans hésitation, le fromage se fond dans la béchamel, un petit goût montagnard qui donne à ce plat tout son caractère.

 

DSC00978.JPG

 

Pour 6 personnes

Préparation : 30 min

 

1 beau chou-fleur

250 g de fromage pour tartiflette Entremont ( pour moi, la boîte entière)

4 tranches de jambon ou ( pour faire plus simple, les acheter émincés)

500 g de lait

40 g de beurre

60 g de farine

1 pincée de muscade

sel, poivre

 

Faites cuire le chou-fleur 8 à 10 min à la vapeur après avoir détaché au préalable chaque bouquet.

 

Préparez la béchamel en faisant fondre le beurre dans une casserole, puis incorporez la farine et délayez avec le lait.

 

Assaisonnez de muscade sel, poivre.

 

Beurrez un plat à gratin, déposez le chou-fleur et le jambon.

 

DSC00976.JPG

 

Nappez de sauce béchamel puis recouvrez de fromage pour tartiflette en lamelles.

 

DSC00977.JPG

 

Laissez gratiner pendant 20 à 25 min au four préchauffé à 180°c ( th.6).

 

Le dessus doit être doré.

 

Servez chaud. 

Publié dans Les légumes

Partager cet article

Repost 0

Colombo de porc aux légumes façon couscous

Publié le par mimi

Qui dit colombo dit "Antilles", une épice antillaise équivalente au curry indien. De couleur jaune qui ne pique pas, on l'utilise dans les plats d'agneau, de porc, chèvre et dans les préparations de légumes mijotés. Un plat qui peut se préparer à l'avance et qui se réchauffe sans problème le jour même. Pourquoi façon couscous me direz-vous? Car pour moi, il y a la viande, les légumes, l'épice, le tout mijoté dans un bon bouillon que j'ai décidé de servir avec de la graine de couscous. Tout simplement excellent, la viande fond dans la bouche et les légumes restent fermes, un bouillon juste relevé comme il faut avec la chaleur que libère cette épice à colombo.

 

DSC00974.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 30 min

 

800 à 1kg d'échine de porc désossée

500 g de petites pommes de terre à chair ferme ( charlotte, roseval...)

1 aubergine

2 courgettes

2 carottes

1 oignon

3 gousses d'ail

1 petit piment

2 cuil. à soupe rases de poudre de colombo ou, à défaud, de curry

2 cuil. à soupe d'huile d'olive

sel, poivre

 

Lavez l'aubergine et les courgettes.

 

Coupez-les en gros cubes.

 

Pelez et lavez les pommes de terre, coupez-les en deux, pelez les carottes, coupez-les en tronçons.

 

Epluchez et hachez l'ail et l'oignon, détaillez la viande en gros morceaux.

 

Dans une cocotte, faites rissoler les morceaux de viande à l'huile 5 min sur feu vif.

 

Ajoutez ensuite l'oignon et l'ail, laissez blondir 3 min, puis parfumez avec le colombo.

 

Salez, poivrez.

 

Ajoutez tous les légumes dans la cocotte, couvrez largement d'eau.

 

Couvrez la cocotte, laissez cuire sur feu moyen.

 

Au bout de 1h de cuisson, ajoutez le piment haché dans la cocotte et poursuivez la cuisson 1h.

 

Servez chaud.

 

DSC00975.JPG

Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Tiramisu aux figues

Publié le par mimi

Un dessert traditionnel au bon goût italien que nous aimons beaucoup chez nous car l'on peut varier les plaisirs et en faire un dessert de saison comme ce fut le cas avec des figues que j'ai testé pour vous et qui s'est avéré délicieux, juste ce qu'il faut en porto pour reléver le fruit sur des biscuits roses de Reims, sans oublier une crème légère et onctueuse qui fond dans la bouche. C'est un fruit vieux comme le monde puisque née il y a près de 14000 ans, la figue est le plus ancien des fruits domestiqués. Au xve siècle, les Corinthiens en cachaient au milieu des raisins qu'ils exportaient vers Venise, car elles étaient moins chères, d'où l'expression "mi-figue, mi-raisin".

 

DSC00973.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 10 min

 

6 figues fraîches ( choisissez-les assez mûrs car les miennes manquaient de maturité)

1 paquet de biscuits roses de Reims

250 g de mascarpone

2 oeufs

4 cuil. à soupe de sucre glace

10 cl de sirop de sucre de canne

10 cl de porto

 

Cassez les oeufs en séparant les jaunes des blancs.

 

Fouettez les jaunes avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, puis ajoutez le mascarpone en fouettant à petite vitesse.

 

Battez les blancs en neige ferme et mélangez-les délicatement à la préparation au mascarpone.

 

Lavez les figues et coupez-les en rondelles fines.

 

Dans une assiette, mélangez le sirop et le porto.

 

Tapissez un moule rectangulaire ( ou carré) de film étirable en le laissant déborder, trempez rapidement les biscuits dans le sirop et posez-les au fond du moule. ( pour ma part, j'ai utilisé mes petites verrines individuelles).

 

Alternez couches de figues et de crème au mascarpone et terminez par une couche de biscuits.

 

Rabattez le film et placez au réfrigérateur au moins 4 h. ( pour moi, la veille)

 

Pour servir, tirez le film pour démouler le tiramisu, puis coupez-le en tranches.

 

DSC00972.JPG

Publié dans Les desserts

Partager cet article

Repost 0

Bouchée à la reine aux pétoncles sauce homardine

Publié le par mimi

Aujourd'hui, je vous propose une spécialité culinaire de Lorraine, son nom s'explique par le fait que la recette est due à Marie Leszcynska, femme de louis xv. C'est une pâte à foncer garnie traditionnellement de poulet, de champignons, de ris de veau et de quenelles de veau dans une sauce faite de beurre et de farine liée avec des oeufs et de la crème sauf que nous, Français, nous avons l'habitude de faire une béchamel. En Suisse et en Belgique, on appelle cette spécialité vol-au-vent. J'ai juste incorporé à ma béchamel, une bisque de homard pour relever mes crustacés, ajouté un sachet de râpé de la mer, un petit paquet de crevettes roses et on obtient de délicieuses bouchées à la reine que j'ai accompagné d'un mélange de 3 céréales et de lentilles corail. Une autre variante que l'on apprécie beaucoup à la maison et que l'on peut présenter soit en entrée soit en plat principal ( ce fut le cas pour moi).

 

DSC00969.JPG

 

Pour 6 bouchées ou plus

 

6 bouchées à garnir

300 g environ de noix de pétoncles surgelées ( que l'on fera décongeler la veille)

1 petit paquet de crevettes roses cuites et décortiquées

1 sachet de râpé de la mer ( miettes de surimi)

1 boîte de bisque de homard

 

Pour la béchamel

 

500 g de lait

60 g de farine

40 g de beurre

1 pincée de noix de muscade râpée

1 c. à café de sel

poivre

 

Préparez la béchamel selon votre habitude ( pour moi, au thermomix) en mettant tous les ingrédients dans le bol, puis réglez 7 mn à 90°, vitesse 4.

 

Faites chauffer la bisque de homard dans une casserole et l'ajouter à la béchamel.

 

Incorporez les noix de pétoncles, les crevettes et le râpé de la mer.

 

Découpez les chapeaux de vos bouchées à la reine et garnir de préparation.

 

Replacez sur chacune des bouchées, le petit chapeau et enfournez à 180°c pour 25 min ( selon four).

 

Servir chaud accompagné de riz ou ce mélange de 3 céréales ( que l'on trouve à Grand-frais).

 

DSC00970.JPG

 


 

Partager cet article

Repost 0

Parmentier de canard à la courge de Butternut

Publié le par mimi

Aujourd'hui, je vous propose une recette bien automnale puisque l'automne, c'est avant tout la saison des champignons, des pommes, des poires et autres potirons dont celle-ci que j'ai utilisé pour la recette mais pas n'importe laquelle car elle a une texture fine et beurrée. Appelée courge de Butternut ou Doubeurre, est une variété coureuse de courge musquée de petite taille ( 1,5 à 3 kg environ), en forme de poire, dont la chair jaune orangé évoque après cuisson, le velouté du beurre. Le goût du confit de canard se marie à merveille et ce fut un vrai régal pour les papilles.

 

DSC00967.JPG

Pour 4 personnes


1 courge de Butternut

4 cuisses de canard confites

2 c. à soupe de crème fraîche épaisse ou à défaut ( du mascarpone, comme ce fut le cas pour moi)

1 oeuf

1 gousse d'ail

50 à 100 g de gruyère râpé

1 pincée de muscade

sel, poivre du moulin

 

Pelez la courge ( prenez un bon couteau car la peau est assez dur) et découpez-la en gros morceaux, puis la cuire à l'autocuiseur, 6 minutes après le chuchotement de la soupape ( une casserole fera l'affaire également).

 

92404749butternut1-jpeg

 

Egouttez les cuisses de canard en enlevant le plus possible de graisse et faites-les réchauffer doucement à la poêle.

 

Disposez ensuite les cuisses de canard sur du papier absorbant.

 

Réduire en purée les morceaux de courge ( pour ma part, j'utilise un presse purée), puis incorporez l'oeuf, la crème, l'ail hachée, le râpé, la muscade, le sel et poivre.

 

Désossez et émiettez la chair du canard, puis déposez dans le fond d'un cercle individuel recouverte de papier sulfurisé et (pour la présentation), une couche de canard et une couche de courge.

 

Saupoudrez de gruyère râpé (oups, j'ai oublié) et mettez au four à 180/200°c pendant 25 min environ. ( le dessus doit être pas trop doré et légèrement séché).

 

DSC00968.JPG





Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Poulet façon tagine

Publié le par mimi

Coucou me revoilà! J'espère que vous allez tous bien, pour ma part, je suis dans le deuil, je viens de perdre un de mes frères atteint d'un cancer qui s'est éteint sans souffrance le 04 Octobre 2011 à l'âge de 43 ans. Malheureusement, la vie va devoir reprendre petit à petit sa place ainsi que la cuisine et je sais qu'il était assez fier de mon blog! Pour lui et ma famille, je continuerai à préparer de bons petits plats car c'est avant tout ma passion et j'espère que cette petite flamme en moi ne s'éteindra pas complètement. L'automne s'est installé ainsi que la grisaille et maintenant, place aux petits plats mijotés! Je vous présente une recette tirée du dernier numéro de "Maxi cuisine" qui m'a immédiatement séduite car non seulement, c'était divin mais très simple à réaliser. J'adore cuisiner avec ces épices car elles réchauffent le coeur et parfume la maison. Je l'ai accompagné avec de la graine à couscous mais vous pouvez servir sans.

 

DSC00962-copie-1.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 15 min

Cuisson : 1h10

 

4 cuisses de poulet ( pour ma part, j'ai préféré des pilons et doublé la quantité)

4 carottes

4 pommes de terre

2 oignons

80 g d'olives dénoyautées

25 cl de bouillon de volaille

2 c. à café d'épices à tagine ( ras el-hanout)

cumin en poudre

1 gousse d'ail hachée

persil plat ou coriandre

sel, poivre

piment ( facultatif)

 

Pelez les légumes, coupez les carottes en tronçons de 3 cm, les pommes de terre en 4 et les oignons en lamelles.

 

Coupez les cuisses en 2 à la jointure, puis les colorer légèrement dans 1 filet d'huile d'olive dans une cocotte à fond épais.

 

Ajoutez les oignons et les faire fondre 5 mn en remuant, puis les légumes coupés, l'épice à tagine, quelques pincées de cumin, l'ail et le bouillon.

 

Portez doucement à ébullition, ajoutez les olives rincées et égouttées, assaisonnez de sel et poivre et cuire pendant 1h à couvert à feu doux.

 

Découvrir en fin de cuisson et faire réduire le jus.

 

Servir bien chaud, décoré des brins de persil plat ou de coriandre.

 

DSC00963.JPG

Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0