Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les pascades

Publié le par mimi

Coucou, me voici de retour après un week-end que nous avons prolongé jusqu'à mardi où le temps était magnifique, j'ai vraiment bien déconnecté et c'est la raison pour laquelle je ne suis pas revenue plus tôt sur mon blog! Je reviens avec quelques recettes et en voici une dont le nom ne vous évoque peut-être pas grand chose mais il s'agit tout simplement de crêpes épaisses qui tient au corps mais qui se laisse manger très facilement! Des oeufs, du lait et beaucoup de persil pour une pâte très facile à réaliser que l'on peut servir en entrée ou comme moi, le soir avec une bonne salade!

 

DSC04533.JPG

 

Pour une douzaine de petites crêpes

Préparation : 5 minutes

 

 

Faire une fontaine avec 250 g de farine, y mêler 60 g de beurre fondu, 1/2 bouquet de persil haché, 4 oeufs, 10 cl de lait et 2 pincées de sel.

 

Mélangez le tout et laisser reposer la pâte 1 heure. (pour ma part, j'ai utilisé mon thermomix et mixé 30 sec à vitesse 6).

 

Faites cuire les crêpes dans une petite poêle à pancake durant 5 à 8 minutes.

 

DSC04534.JPG

 

NB : Les pascades se dégustent chaudes ou froides.

 

Un petit clin d'oeil à Christine et Hervé, Catherine et Bruno sans oublier nos hôtes Mr et Mme Chalier qui nous ont si chaleureusement ouvert les portes de leur demeure avec qui nous sommes restés 3 jours en demi-pension!

 

Quelques photos pour la balade :

 

DSC04446.JPG

Vieille Brioude

 

DSC04458.JPG

Massiac commune Française située dans le département du Cantal

 

DSC04464.JPG

Blesle classé parmi les plus beaux villages de France

 

DSC04485.JPG

Notre chambre d'hôte à St-Mary le plain

 

DSC04487.JPG

La table d'hôte que je recommande car la cuisine est délicieuse

 

DSC04489.JPG

Chaude- Aigues station thermale réputée depuis l'antiquité pour ses eaux chaudes

DSC04490.JPG

 

DSC04494.JPG

Le pont de Garabit, l'un des plus audacieux chef-d'oeuvre de Gustave Eiffel construit au 19 ème siècle

 

DSC04499.JPG

Murat cité médiévale située à 920 m d'altitude

 

DSC04505.JPG

Le puy Mary, volcan du Cantal, le plus grand d'Europe qui culmine à 1783 mètres d'altitude

 

DSC04520.JPG

Salers à 950 mètres d'altitude

DSC04512.JPG

DSC04515.JPG

DSC04524.JPG

La vache de Salers

 

DSC04525.JPG

Le pounti, spécialité auvergnate que nous a cuisiné notre hôte, un régal

 

DSC04527.JPG

Et pour finir, les cascades de Veyrines située sur la rivière d'Allanche

 

Un bon petit programme qui nous a permis de nous détendre et de nous ressourcer!

Partager cet article

Repost 0

Panna cotta au coulis de mûres sauvages

Publié le par mimi

Pour terminer la semaine, je vous invite à partir en Italie pour y déguster de délicieuses Panna cotta qui vous feront fondre de plaisir! J'ai utilisé mon dernier pot de coulis de mûres sauvages que mon ami Marc m'a donné et nous nous sommes régalés! La texture est pas trop ferme comme nous l'aimons en bouche, parfumée à la vanille, ce fut un délice! J'en profite pour faire un petit clin d'oeil à ma nièce Laura qui m'a fait découvrir cette recette!

 

DSC04402.JPG

 

Pour 5 petites verrines

Préparation : 5 minutes

A préparer la veille, c'est mieux

 

30 cl de crème fraîche liquide

1 sachet de sucre vanillé

3 g de gélatine (bien souvent, les grammes se sont jamais mentionnés dans certaines recettes et pour ne pas me tromper, je calcule toujours 1 g de gélatine pour 100 g de liquide et vous aurez jamais de souci)

Du coulis de mûres

 

 

Faites tremper les feuilles de gélatine dans un bol d'eau froide.

 

Faites chauffer la crème liquide avec le sucre vanillé dans une casserole.

 

Lorsque la crème est chaude, incorporez les feuilles de gélatine essorées et faites cuire 3 mn à feu doux sans cesser de tourner.

 

Le mélange ne doit jamais bouillir.

 

Répartissez la crème dans des petites verrines et réservez-les au frais 4 heures au réfrigérateur.

 

Versez le coulis de mûres dans les verrines juste avant de servir.

 

Servez frais.

 

DSC04403.JPG

 

A consommer sans modération!!!!!!

 

Je vous souhaite un très bon week-end et vous dis à lundi.

Pour ma part, je pars en balade en Auvergne, le soleil est au programme et j'espère bien en profiter!

 



Partager cet article

Repost 0

Pizza rapide

Publié le par mimi

Beaucoup d'entre vous la connaisse déjà pour l'avoir testé et je pense que vous l'aurez deviné, il s'agit de la fameuse pâte à pizza liquide bien-sûr! A mon tour, j'ai eu envie de la réaliser et je n'ai pas été déçue, cette pâte est magique, on mélange tous les ingrédients, on garni selon ses goûts et on fait cuire! Simple, non? J'ai obtenu une pizza généreuse et gourmande à une seule exception près, il manquait le croustillant de la pâte! Franchement, on s'est bien régalé tout de même, la pâte fond dans la bouche toute seule! A votre tour d'essayer maintenant! Pour la recette, je me suis inspirée de celle de "Charmela" du blog link et la garniture vient de chez "Christèle" du très beau blog link!

 

DSC04397.JPG

 

Pour un moule Flexipat de chez Demarle ou autre

Préparation : 10 minutes

 

1 oeuf

8 cuil. à soupe d'huile d'olive

1 sachet de levure chimique

1 sachet de levure de boulanger

1 cuil. à café de sel

1 cuil. à café de sucre

300 g de farine T55

30 cl d'eau tiède ou à température ambiante

1 boîte moyenne de thon au naturel

coulis de tomates

origan ou mélange d'épices à pizza

1 boule de mozzarella

râpé

 

 

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients de la pâte ou comme moi, j'ai placé mes ingrédients dans le bol de mon thermomix et j'ai mixé 1 mn à vitesse 3.

 

Répartissez du coulis de tomates sur la surface de la pâte, saupoudrez d'origan ou autre, déposez le thon émietté, un peu de râpé dessus, la mozzarella en tranche et terminez par une couche de râpé.

 

DSC04392.JPG

 

DSC04393.JPG

 

DSC04394.JPG

 

DSC04395.JPG

 

 

Nappez d'un filet d'huile d'olive et de quelques olives noires et enfournez 25 mn à 220°c (selon votre four).

 

DSC04396-copie-1.JPG

La pâte gonfle tout doucement dans le four

 

Servez chaud.

 

DSC04398.JPG

 

DSC04399.JPG

 

DSC04400.JPG

 

Alors, ça vous tente?

 


 



Partager cet article

Repost 0

Moelleux au raisin blanc et pineau des Charentes

Publié le par mimi

Si les grappes sont du plus bel effet dans une corbeille de fruits, ses grains font aussi merveille dans les recettes salées et sucrées! Je vous propose donc, un délicieux moelleux comme on les aime, tout doux avec des grains de raisin que l'on fait macérer dans du Pineau des Charentes, vin de liqueur où le mélange est fait à partir de moût de raisin et d'eau de vie de Cognac! J'ai la chance d'en avoir à volonté car dans ma famille, certains de mes oncles le font eux-même et c'est un régal! A refaire!

 

DSC04405.JPG

 

Pour 6 personnes

Préparation : 20 minutes

 

200 g de farine

400 à 500 g de raisin blanc

3 oeufs

100 g de beurre

120 g de sucre de canne

1 sachet de levure chimique

10 cl de pineau des Charentes

 

 

Lavez le raisin, détachez les grains, les couper en 2 et les épépiner.

 

Mettez le raisin dans un saladier, arrosez de pineau, mélangez et laisser macérer 30 mn.

 

DSC04404.JPG

 

Fouettez les jaunes d'oeufs dans un saladier avec 100 g de sucre et 1 pincée de sel, ajoutez le beurre fondu, la farine tamisée et la levure.

 

Bien mélanger.

 

Incorporez les blancs d'oeufs montés en neige, puis le raisin au pineau.

 

Versez la préparation dans un moule beurré.

 

Saupoudrez du sucre de canne restant et enfournez au four préchauffé à 180°c (Th.6) pendant 40 mn (selon votre four).

 

Servez tiède ou froid.

 

DSC04406.JPG

Publié dans Les gâteaux

Partager cet article

Repost 0

Pain brioché aux flocons d'avoine

Publié le par mimi

Quel plaisir de boulanger soi-même pour sa petite maisonnée, surtout si celui-ci est bien réussi et bon! Un pain que j'ai réalisé au mois de juillet pendant ma pause où la recette est tirée de mon livre "A table avec thermomix"! J'ai juste rajouté pour la touche perso quelques flocons d'avoine et on s'est bien régalé! J'ai également divisé les quantités par deux pour avoir un plus petit pain et ce fut parfait!

 

DSC03978.JPG

 

Pour 1 pain

Préparation au thermomix

 

300 g de farine T55

1 jaune d'oeuf

2,5 g de sel

15 g de beurre

20 g de sucre

140 g d'eau

1 sachet de levure de boulanger

25 g de flocons d'avoine

 

 

Mettez dans le bol, la levure, l'eau, le sucre et réglez 1 mn à 37°, vitesse 1,5.

 

Ajoutez la farine, le sel, le jaune d'oeuf et mixez 2 mn 30 sur fonction épi.

 

Ajoutez le beurre à température ambiante et les flocons d'avoine, puis mixez de nouveau 2 mn 30 sur fonction épi.

 

Laissez reposer la pâte 1 h dans un saladier filmé à l'abri des courants d'airs.

 

Dégazez la pâte et donnez ensuite la forme choisie (pour moi, des boules), puis les déposer dans un moule à cake et laisser pousser 45 à 1 h sous un torchon.

 

Préchauffez le four à 180°c (Th.6).

 

Badigeonnez d'un peu de lait le dessus de la pâte et enfournez au four pour 25 à 30 minutes (selon votre four).

 

Démoulez sur une grille à pâtisserie et laissez refroidir.

 

DSC03979.JPG

 

DSC03980.JPG

 

Régalez-vous maintenant!

 

Ce pain n'a pas fait un pli chez nous! 

 

NB : Je n'ai plus de machine à pain mais vous pouvez bien évidemment réaliser ce pain avec sans aucun souci! 

Publié dans La boulange

Partager cet article

Repost 0

Sauté de poulet à l'espagnole

Publié le par mimi

Tout à fait le genre de plat que l'on adore manger à la maison! Complet, rien à ajouter, c'est génial et en plus, cela a du goût! Je suis sûre que vous n'allez pas y résister longtemps! Encore une fois, c'est sur le dernier "Maxi-cuisine" que j'ai emprunté cette recette qui nous a régalé! 

 

DSC04329.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 20 minutes

 

500 g de filets de poulet

200 g de riz long

4 gros oignons (je n'en ai mis que 2)

1/2 chorizo (pour moi, fort mais c'est suivant vos goûts)

2 gousses d'ail

20 cl de coulis de tomates

10 cl de vin blanc sec

paprika

piment en poudre

2 feuilles de laurier

2 brins de basilic

huile d'olive

sel

Olives noires (mon rajout perso)

 

 

Cuire le riz selon les indications du paquet, l'égoutter et le rincer.

 

Pelez les oignons, les cuire à l'eau bouillante salée et les égoutter (pour ma part, je n'aime pas du tout et je préfère de loin les faire revenir dans un peu d'huile d'olive).

 

Coupez le poulet en cubes et le chorizo en rondelles.

 

Dorez la viande 5 mn à feu vif avec 2 cuil. à soupe d'huile dans une sauteuse, ajoutez les rondelles de chorizo et faites revenir 2 mn (c'est à ce moment là que j'ai ajouté mes oignons émincés finement et j'ai fais tout revenir ensemble).

 

Salez, ajoutez le laurier, 1 cuil. à café de paprika, 2 à 3 pincées de piment et l'ail écrasé.

 

Mélangez et versez le vin blanc.

 

Dés l'ébullition, ajoutez le coulis et les olives.

 

Faites mijoter 20 mn environ à couvert.

 

Incorporez le riz et continuez la cuisson 5 mn à feu doux.

 

Servez parsemé de basilic frais (que j'ai remplacé par du persil).

 

Servez chaud.

 

DSC04330.JPG

 

Régalez-vous!

 

 


Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Roulés feuilletés tomates séchées et chèvre frais

Publié le par mimi

Le week-end approche et quoi de plus reposant que de se détendre autour d'un bon apéro surtout si on est en bonne compagnie (n'est-ce pas Marc)! De jolis petits feuilletés croustillants aux accents du Sud, voilà de quoi nous replonger dans nos vacances! L'association est un régal, nous avons adoré ce mélange de chèvre frais avec des morceaux de tomates séchées, il n'y en avait pas assez! C'est une nouvelle fois chez la charmante "Marianne" du blog link que j'ai pioché cette délicieuse recette!

 

DSC04358.JPG

 

pour une quinzaine de feuilletés

Préparation : 10 minutes

 

1 pâte feuilletée

1 pot de tomates séchées

1 pot de chèvre frais ( type Billy mais je n'en ai utilisé que la moitié)

origan

parmesan (mon petit plus)

sésame blanc (mon petit plus)

 

 

Etalez sur la pâte feuilletée, le chèvre frais, ajoutez les tomates séchées coupées en petits morceaux, du parmesan râpé, puis parsemez d'origan.

 

DSC04354.JPG

 

DSC04355.JPG

 

DSC04356.JPG

 

 

Roulez la pâte sur elle-même et la laisser reposer 15 minutes au réfrigérateur enveloppée par du film alimentaire (je ne l'ai pas fais).

 

Découpez en rondelle d'1 cm, saupoudrez de sésame blanc et enfournez au four préchauffé à 200°c pendant 15 mn.

 

DSC04357-copie-1.JPG

 

Laissez tièdir sur une plaque à pâtisserie et servez.

 

DSC04359.JPG

 

Le petit conseil de Marianne, vous pouvez remplacer le fromage de chèvre par d'autres fromages frais et l'origan par des herbes de Provence!

 

Merci à toi pour nous avoir régalé!

 

A refaire et à consommer sans modération! 

 


 


Publié dans Apéritif

Partager cet article

Repost 0

Croque quiche

Publié le par mimi

Une idée qui vient de chez "Christèle" du très gourmand blog link que j'avais réalisé en juillet pour un soir avec une bonne salade! La texture m'a fait penser à une omelette avec le fromage qui coule légèrement, c'était bien sympa! 

 

DSC04043.JPG

 

Pour 6 empreintes Grands Ronds de chez Demarle

Préparation : 15 minutes

 

6 tranches de pain de mie

4 oeufs

12 tranches de bacon

6 toastinettes

3 bonnes cuil. à soupe de Boursin cuisine (pour moi, ail et fines herbes)

poivre

Coriandre (pas mis)

 

 

Placez vos empreintes grand rond sur la plaque perforée en alu.

 

Dans un cul-de-poule, mélangez les oeufs, le boursin, le poivre, puis répartissez cette prépartion dans les empreintes.

 

DSC04036.JPG

 

Ajoutez les deux tranches de bacon dans chaque empreinte (pour ma part, une seule aurait été suffisante car c'était un peu salé)

 

DSC04037.JPG

 

Disposez ensuite une tranche de toastinette dans chaque empreinte.

 

DSC04038.JPG

 

Puis votre pain de mie à la taille de votre empreinte.

 

DSC04039.JPG

 

DSC04041.JPG

 

Enfournez au four préchauffé à 180°c (Th.6) pendant 20 mn (selon votre four).

 

Démoulez et parsemez de coriandre (pas fait).

 

Dégustez chaud.

 

DSC04044.JPG

 

DSC04045.JPG

 

Merci à toi Christèle pour toutes ses bonnes idées de recettes! 

 


Partager cet article

Repost 0

Clafoutis aux mirabelles

Publié le par mimi

Je suis contente car les mirabelles sont enfin arrivées chez mes petits producteurs et je me suis régalée à préparer un délicieux clafoutis bien-sûr! La recette, c'est celle d'Eric Fréchon dans son livre que je me suis achetée et que j'ai connu grâce à ma fidèle lectrice "Mistinguette". J'aime beaucoup ses recettes qui sont fondantes et crémeuses, un régal! Le jus des mirabelles et le sucre de canne ont fait caraméliser le dessus et c'était trop bonnnnnnn! 

 

DSC04365.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 20 minutes

 

2 oeufs + 2 jaunes

10 cl de lait entier

20 cl de crème liquide

20 g de beurre pour le moule

50 g de sucre roux en poudre

50 g de poudre d'amandes en poudre pour le moule

20 g de maïzena (j'en ai mis 25 mais vous pouvez aller jusqu'à 30 g)

1 trait d'extrait de vaille

1 sachet de sucre vanillé

400 g de mirabelles avec le noyau

 

 

Préchauffez votre four à 180°c (Th.6).

 

Beurrez un moule de 25 cm de diamètre et parsemez le fond de poudre d'amandes.

 

Lavez les prunes et les sécher.

 

Dans un cul-de-poule, mettez les oeufs entiers et les jaunes, puis versez le lait et la crème liquide.

 

Incorporez le sucre roux, la maïzena, ajoutez l'extrait de vanille et le sucre vanillé.

 

Mélangez bien le tout jusqu'à l'obtention d'une préparation lisse et homogène.

 

Tapissez le fond du moule de mirabelles, versez délicatement la préparation à clafoutis dessus.

 

Enfournez et laissez cuire pendant 35 mn (selon votre four, pour ma part, 45 mn).

 

Servez tiède ou froid.

 

DSC04368.JPG

 

Maintenant, c'est à vous de tester!

 


Publié dans Les desserts

Partager cet article

Repost 0

Lapin à la Paimpolaise

Publié le par mimi

Le Coco de Paimpol, le top des haricots! Cultivé dans les côtes d'Armor et vendu demi-sec, il est sur les étals jusqu'à fin octobre! C'est la première fois que je le découvre et je n'ai pas été déçue, son grain moelleux, avec une peau fine et un goût de noisette m'a séduite et ce n'est pas pour rien s'il a obtenu une AOC en 1998. J'en ai profité donc pour tester une recette que j'ai vu sur le dernier "Maxi cuisine" avec un bon lapin de chez mes producteurs, autant vous dire que ce plat fut très apprécié!

 

DSC04325.JPG

 

Pour 4 à 5 personnes

Préparation : 30 minutes

 

1 kg de cocos de Paimpol

100 g de poitrine fumée

800 g de lapin découpé (râble et cuisses)

3 oignons fanes

1 carotte

2 gousses d'ail

2 brins de thym

1 brin de romarin

1 feuille de laurier

10 cl de vin blanc

2 c. à soupe d'huile d'olive

sel, poivre

 

 

Ecossez les cocos, pelez et émincez la carotte, coupez la poitrine en lardons.

 

Mettez les cocos dans une cocotte, couvrir d'eau jusqu'à 2 cm au dessus, portez à ébullition, ajoutez le thym, le romarin et le laurier, cuire à feu doux 30 mn (pour ma part, j'ai laissé plus longtemps car ils étaient trop fermes à mon goût).

 

Faites rissoler les morceaux de lapin 10 mn dans l'huile avec les lardons.

 

Ajoutez la carotte, les gousses d'ail écrasées, les oignons et un peu de fanes.

 

Salez, poivrez.

 

Cuire 15 mn en retournant les morceaux plusieurs fois.

 

Mettez le lapin dans la cocotte des cocos, déglacez le plat du lapin avec le vin blanc, faites bouillir et ajoutez ce jus à la cocotte.

 

Faites mijoter 10 mn et servez chaud.

 

DSC04324.JPG

 

Alors, ça vous tente?

Publié dans Les légumes

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>