Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Dinde à la Bretonne

Publié le par mimi

Un plat mijoté comme on les adore à la maison avec un petit côté légèrement sucré avec le cidre et les pruneaux! Une cuisson longue à basse température pour garder le moelleux de la viande tout en conservant des pommes de terre ferme et fondante! Nous avons bien apprécié également la touche de romarin qui apporte un parfum de garrigue!

 

DSC05134.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 35 minutes

Cuisson : 3 heures

 

800 g de dinde (j'ai choisi un morceau entier dans le filet)

1 kg de pommes de terre à chair ferme

75 cl de cidre brut

10 pruneaux dénoyautés (mon rajout personnel)

50 g de beurre salé

1 oignon

3 gousses d'ail (dont 2 que j'ai gardé en chemise)

1 bouquet garni

2 brins de romarin

10 cl de bouillon de volaille

1 cuil. à café de graines de coriandre

sel, poivre

1 cuil. à café de maïzena

 

 

Coupez le filet en gros morceaux d'environ 4 à 5 cm.

 

Pelez et lavez les pommes de terre, les couper en 4.

 

Pelez et émincez l'oignon, hachez la gousse d'ail.

 

Dans une cocotte, faites dorer 5 à 6 mn dans la moitié du beurre assaisonnés, ajoutez l'oignon, l'ail et les graines de coriandre concassées.

 

Cuire 5 mn.

 

Versez le cidre, le bouquet garni, le bouillon de volaille, le romarin, les pommes de terre, salez et poivrez.

 

Couvrir et mettez au four préchauffé (chaleur tournante) à 150°c pendant 3 heures de cuisson.

 

Ajoutez les pruneaux 1 heure avant la fin de la cuisson.

 

Servez chaud.

 

DSC05135.JPG

 

DSC05136.JPG

Recette tirée du magazine "Maxi Cuisine" de novembre 2013.

 


 


Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Feuilletés au Chevrotin

Publié le par mimi

De délicieux chaussons qui nous ont régalé le temps d'un dîner avec un fromage que j'ai ramené de la montagne! Le Chevrotin est un fromage de chèvre AOP exclusivement fermier et au lait cru issu des montagnes de Savoie à la texture onctueuse et au délicat goût de chèvre! Imaginez un fromage coulant avec des petits lardons le tout enveloppé dans une pâte feuilletée croustillante! Un délice!

 

DSC05131.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 15 minutes

 

1/4 de Chevrotin

 

DSC05125.JPG

 

DSC05126.JPG

1 pâte feuilletée

2 tranches de lard fumé

1 jaune d'oeuf pour la dorure

graines de Pavot

 

 

Coupez les tranches de lard en petits lardons et faites-les dorer 5 mn à la poêle.

 

Coupez 8 tranches de chevrotin (j'ai gardé la croûte).

 

Avec la base du chausson Party Tupperware, découpez 4 ronds de pâte feuilletée en effectuant un léger mouvement rotatif, puis placez au centre de chaque rond sur le chausson party, une tranche de chevrotin, quelques lardons et une nouvelle tranche de chevrotin.

 

DSC05127.JPG

 

DSC05128-copie-2.JPG

 

DSC05129.JPG

 

Fermez le chausson party en le repliant et pressez bien les deux poignées l'une contre l'autre pendant 5 sec et disposez chaque chausson sur une feuille de cuisson ou comme moi, sur la toile Silpat.

 

DSC05130.JPG

 

Placez-les 15 mn au réfrigérateur.

 

Dorez les chaussons avec le jaune d'oeuf mélangé à un peu d'eau, saupoudrez de graines de Pavot et enfournez au four préchauffé à 180°c pendant 25 mn.

 

DSC05132-copie-1.JPG

 

DSC05133.JPG

 

NB : Vous pouvez remplacer le Chevrotin par un camembert de chèvre ou mettre aussi du Reblochon!

Mes chaussons étant bien remplis, vous constaterez qu'ils ont éclatés en cours de cuisson pour me donner au final une forme originale comme des cratères!

 


Partager cet article

Repost 0

Bugnes à la Lyonnaise

Publié le par mimi

Je ne pouvais pas passer à côté de bugnes encore cette année et je vous propose une version complètement différente de ce que j'ai l'habitude de faire! D'ordinaire, j'utilise de la levure de boulanger pour avoir une texture proche des beignets mais j'avais envie de tester tout autre chose et franchement, ça a été une agréable surprise! Une pâte à base de levure chimique, un bon gros morceau de beurre aux cristaux de sel et les zestes de citron et d'oranges pour le goût! Du coup, on obtient des bugnes proche du gâteau et légèrement sablées! Il m'est difficle de vous les décrire et je ne suis d'ailleurs pas très sûre car c'est une découverte mais tout ce que je peux vous dire, c'est que nous les avons bien apprécié! 

 

DSC05123.JPG

 

Pour 6 à 8 personnes

Préparation : 20 minutes

Repos : 1 heure

 

500 de farine

200 g de beurre mou (pour moi, du beurre aux cristaux de sel)

4 oeufs

1 sachet de levure chimique

1 pincée de sel

1/2 citron jaune et 1/2 orange non traités

2 sachets de sucre vanillé

1 cuil. à soupe de fleur d'oranger

2 l d'huile de friture

 

 

Râpez finement le zeste de l'orange et du citron.

 

Mélangez la farine, la pincée de sel, la levure, puis incorporez les oeufs un à un (j'ai utilisé mon thermomix et mixé tous les ingrédients 1 mn, bol fermé, fonction épi).

 

Ajoutez le beurre mou , les zestes râpés et la fleur d'oranger.

 

Laissez reposer la pâte 1 h au frais.

 

Chauffez l'huile à 170°c dans une friteuse, étalez la pâte sur 5 mm d'épaisseur pour avoir des bugnes plus moelleuses à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.

 

Découpez la pâte en petits losanges ou en triangles d'environ 5 à 6 cm de long à l'aide d'un couteau ou, pour une plus belle présentation, avec une roulette cannelée.

 

Plongez les morceaux de pâte dans l'huile bouillante et laissez cuire jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

 

Egouttez sur du papier absorbant.

 

Dégustez tiède ou froid, saupoudré de sucre glace et de zestes d'oranges.

 

DSC05124.JPG

Recette tirée du magazine que j'adore "Maxi-Cuisine" de mars 2014

Partager cet article

Repost 0

Filet mignon aux endives

Publié le par mimi

Je profite encore des endives avant de passer aux légumes de printemps car à la maison, on les adore aussi bien crues que cuites! Une recette que j'avais repéré dans le "Maxi Cuisine" de janvier-février que je voulais tester depuis un petit moment et qui ne m'a pas déçue! Pourtant, vous allez être surpris comme je l'ai été car vous savez que je n'aime pas du tout tout ce qui agrumes dans les plats salés et bien là, j'ai bien aimé sauf que je n'ai pas vraiment mise la quantité d'orange qu'il préconisait! Du coup, la sauce était plutôt douce et légère sans trop d'acidité, ce qui me convenait tout à fait! Un plat qui a mijoté dans ma cocotte pendant 2 bonnes heures où la viande était bien moelleuse!

 

DSC05089.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 30 minutes

 

600 g de filet mignon de porc

1 kg d'endives

50 g de beurre

1 citron (pas mis)

1/2 orange non traitée

2 oignons

20 cl de bouillon de veau

2 cuil. à soupe de crème épaisse

huile d'olive

sel et poivre du moulin

 

 

Dorez le filet mignon dans une sauteuse dans 20 g de beurre et un filet d'huile d'olive, salez et poivrez.

 

Prélevez le zeste de l'orange, l'ébouillanter 2 mn.

 

Nettoyez les endives, évidez la base et les couper en deux dans la longueur.

 

Réservez la viande.

 

Ajoutez le reste de beurre dans la sauteuse et y faire suer 2 mn les oignons coupés en quartiers.

 

Ajoutez les endives, les dorer 3 mn de chaque côté, ajoutez le jus et le zeste de l'orange (que je n'ai pas mis entièrement pour cause de goût) et le bouillon.

 

Salez peu et poivrez.

 

Versez le tout dans une cocotte allant au four, disposez le mignon de porc et enfournez au four à 150°c (chaleur tournante pour moi) pendant 2 bonnes heures (ajoutez la crème 2 mn avant la fin de la cuisson).

 

Servez le filet tranché avec les endives et la sauce.

 

DSC05091.JPG

 

NB : Pour une sauce plus gourmande, ajoutez un jaune d'oeuf à la crème en prenant soin de ne pas porter à ébullition ensuite.

La prochaine fois, c'est ce que je ferai car ma sauce était un peu liquide).

 

Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Bavarois au chocolat blanc et fraises

Publié le par mimi

Le week-end dernier, nous avons fêté l'anniversaire de mon neveu qui vient d'avoir 17 ans et pour l'occasion, je lui ai préparé un bavarois où il a choisi lui-même ses ingrédients! J'ai tout simplement repris la recette de celui que j'avais fait en 2013 mais que j'ai modifié car pour moi, le chocolat blanc n'était pas assez présent en quantité suffisante et en matière de goût! Avec mon mari, nous avons seulement augmenté les doses pour la mousse de chocolat blanc, ajouté en décoration, des fingers au chocolat blanc et en version rectangulaire! Et je peux vous dire qu'il n'y a pas photo, nous avons de loin préféré celui-ci qui était sublime! 

 

DSC05096.JPG

 

Pour 10 personnes 

Pour un cercle rectangulaire de 20x24 cm

A préparer la veille

 

Pour la génoise :

 

60 g de farine

60 g de sucre

2 oeufs

 

Pour la mousse au chocolat blanc :

 

30 cl de lait (pour moi, lait entier)

3 jaunes d'oeufs

42 g de sucre

300 g de chocolat blanc

9 g de gélatine

30 cl de crème liquide entière

 

Pour la mousse aux fraises :

 

400 g de fraises

100 g de sucre ( je n'en ai mis que 60 g à cause du chocolat blanc assez sucré)

7 g de gélatine

25 cl de crème liquide entière

 

Pour le miroir aux fraises :

 

200 g de fraises

50 g de sucre

6 g de gélatine

 

Pour la déco : 2 boîtes de fingers au chocolat blanc

 

 

Commencez par préparer la base de la génoise :

 

Blanchir au fouet les jaunes d'oeufs avec le sucre, battez les blancs en neige ferme, puis incorporez-les au mélange précédent et versez délicatement en pluie la farine.

 

Versez la pâte dans un moule de forme rectangulaire (pour moi, j'ai utilisé le petit flexipat de chez Demarle) et enfournez au four préchauffé à 180°c (Th.6) pendant 10 à 12 minutes.

 

Démoulez et laissez refroidir sur une grille à pâtisserie.

 

Préparez la mousse aux fraises :

 

Lavez et équeutez les fraises, les mixer, puis versez le coulis dans une casserole, ajoutez le sucre et faites tièdir sur feu doux, ajoutez la gélatine réhydratée dans de l'eau froide et essorée.

 

Montez la crème liquide en chantilly et l'incorporer au coulis de fraises refroidi.

 

Déposez la génoise que l'on aura ajusté avec le cercle sur un plat de service rectangulaire, puis disposez côte à côte (étape un peu délicate), les fingers sur les deux côtés opposés.

 

Versez la mousse dans le cercle et mettez au frais jusqu'à ce que la préparation se fige (pour ma part et pour gagner du temps, je l'ai entreposé 45 mn au congélateur).

 

Préparez la mousse au chocolat blanc :

 

Faites chauffer le lait.

 

Dans un saladier, mélangez le sucre et les jaunes d'oeufs, puis versez le lait par dessus, mélangez et remettez le tout sur feu doux en mélangeant sans cesse jusqu'à ce que le crème nappe la spatule (pour ma part, j'ai préparé ma crème anglaise au thermomix en mélangeant tous les ingrédients dans le bol et j'ai fais chauffer 6 mn /80°/ vitesse 4).

 

Ajoutez alors, le chocolat blanc coupé en morceaux et mélangez jusqu'à ce qu'il soit entièrement fondu.

 

Ajoutez la gélatine que l'on aura réhydraté quelques minutes dans de l'eau froide.

 

Montez la crème liquide en chantilly et l'incorporer au mélange chocolat blanc refroidi.

 

 

Versez la mousse au chocolat blanc sur la mousse aux fraises et remettez au frais jusqu'à ce que la préparation se fige (Je l'ai à nouveau remis 30 mn au congélateur).

 

Préparez le miroir aux fraises :

 

Lavez et équeutez les fraises, les mixer avec le sucre.

 

Dans une petite casserole, faites tièdir le coulis de fraises, puis ajoutez la gélatine que l'on aura au préalable réhydratée quelques minutes dans de l'eau froide et essorée.

 

Versez sur la mousse au chocolat blanc et remettez au frais pendant toute une nuit.

 

Le lendemain, décerclez et décorez selon vos envies.

 

DSC05099.JPG

 

DSC05098.JPG

 

DSC05110.JPG

 

DSC05109.JPG

 

Nous avons passé une excellente journée en famille et on a bien rigolé!


 


 



 


 


Publié dans Les desserts

Partager cet article

Repost 0

Gâteau au chocolat de C. Felder

Publié le par mimi

Une recette tirée du livre "Les meilleurs recettes de gâteaux de C. Felder" que j'ai trouvé sur le joli blog de "Prici" link dont l'intitulé n'est pas exactement celui-ci car elle l'a nommé "Gâteau d'anniversaire minute". Un gâteau qui m'a fait de l'oeil très rapidement et que je me suis empressée de tester il y a quelques semaines déjà mais que j'avais oublié de publier! Moelleux au bon goût de chocolat, nous l'avons bien apprécié!

 

DSC04898.JPG

 

Pour un moule en forme de couronne (pour moi)

Préparation : 15 minutes

 

125 g de chocolat

125 g de beurre (aux cristaux de sel pour moi)

4 oeufs

1 cuil. à soupe de farine

125 g de sucre

100 g d'amandes en poudre

 

 

Faites fondre au bain-marie le chocolat avec le beurre.

 

Laissez un peu refroidir.

 

Séparez les blancs des jaunes d'oeufs.

 

Ajoutez les jaunes d'oeufs un à un au mélange chocolat-beurre.

 

Ajoutez la farine, le sucre et la poudre d'amandes.

 

Battez les blancs en neige ferme et les ajouter délicatement au mélange précédent.

 

Versez la pâte dans le moule beurré et fariné (pas nécessaire si silicone).

 

Enfournez au four préchauffé à 180°c (Th.6) pendant 45 mn.

 

Démoulez et laissez refroidir.

 

DSC04904.JPG

Publié dans Les gâteaux

Partager cet article

Repost 0

Gaufres jambon à la Vache qui rit

Publié le par mimi

J'ai pas mal vu ces derniers temps circuler des gaufres aussi bien sucrées que salées et comme j'adore ça, je me suis dis que pour un soir avec une bonne salade, ça fera l'affaire! Surtout que j'avais une boîte de Vache qui rit qui s'ennuyait dans mon frigo et des allumettes de jambon! Une petite recherche sur les blogs et c'est chez "Chocolat à tous les étages" du blog link que je me suis arrêtée! Des gaufres moelleuses et bien généreuses, un régal!

 

DSC05092.JPG

 

Pour 8 gaufres

Préparation : 10 minutes

 

2 oeufs

250 de farine

50 ml de crème liquide (5 cl)

200 ml de lait (20 cl)

75 g de fromage rapé (pour moi, de l'abondance)

1 sachet de levure

1 pincée de sel

25 g de beurre fondu (50 g pour moi)

ciboulette ciselée

150 g d'allumettes de jambon blanc

5 vache qui rit environ

 

 

Faites fondre le beurre.

 

Dans un saladier, fouettez les oeufs, ajoutez la crème, le lait, la farine, la levure et le sel (pour ma part, j'ai tous mis les ingrédients dans le bol du thermomix 10 sec à vitesse 4).

 

Ajoutez ensuite le fromage râpé, le jambon, la ciboulette ciselée et enfin le beurre, puis j'ai mixé 5 sec à vitesse 4 avec le thermomix.

 

La pâte est épaisse mais ne doit pas faire de grumeaux. 

 

Coupez la vache qui rit en morceaux et réservez.

 

Faites chauffer le gaufrier avec un peu de matière grasse et faites cuire vos gaufres quelques minutes en déposant une bonne louche de pâte dans chaque empreinte, puis répartissez quelques morceaux de vache qui rit(j'ai choisi de laissr reposer la pâte 1 petite heure mais c'est facultatif).

 

Les gaufres doivent être bien dorées.

 

DSC05094.JPG

 

DSC05095.JPG

 

Dégustez chaud.

 

 

Partager cet article

Repost 0

Pintade aux pommes et au pommeau

Publié le par mimi

Pour cette recette, je me suis grandement inspirée une nouvelle fois de chez "Magcuisine" du blog link pour réaliser cette délicieuse volaille parfumée au Calvados et au Pommeau que j'aime beaucoup, un apéritif que j'ai découvert en Bretagne mais qui à la base vient de Normandie! J'ai apporté quelques modifications ou j'ai tout d'abord remplacé la canette par une pintade et le reste, je l'ai faite à ma façon! Un régal qui a séduit ma petite famille!

 

DSC04969-copie-1.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 25 minutes

 

1 pintade 

4 pommes rustiques (j'ai utilisé que 2 pommes)

1 oignon (j'avais de l'oignon rouge que j'ai utilisé)

2 gousses d'ail (mon rajout perso)

1 cube de bouillon de volaille (mon rajout perso)

1 petit verre de Calvados

1 verre de Pommeau (je suis partie sur 15 à 20 cl)

200 g de crème fraîche (Je n'en ai mis qu'1 cuil. à soupe de crème épaisse de Normandie)

beurre + huile d'olive

sel, poivre

Maïzena (mon rajout pour épaissir la sauce)

 

 

Découpez la pintade en morceaux.

 

Epluchez et émincez l'oignon.

 

Lavez les pommes et les couper en 4 (j'ai gardé la peau pour le côté rustique).

 

Dans une cocotte en fonte, faites dorer les morceaux de pintade avec un peu de beurre et d'huile d'olive.

 

Versez le calvados et faites flamber hors du feu (attention à votre hotte si vous en avez une car les flammes montent hautes).

 

Retirez la pintade et réservez.

 

Mettez à la place, l'oignon à revenir avec les pommes.

 

Ajoutez alors la pintade, le pommeau, le cube de bouillon de volaille, l'ail en chemise, salez et poivrez, puis laissez mijoter à feu moyen (pour ma part, j'ai préféré la cuisson au four pendant 1h30 bonne heure à 150°c).

 

Ajoutez au dernier moment, la maïzena délayé dans un peu de sauce et la crème épaisse sans la laisser trop chauffer.

 

Servez chaud.

 

DSC04968-copie-1.JPG


Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Verrines de gambas au miel et sésame

Publié le par mimi

De bien savoureuses petites verrines qui nous ont régalés le temps d'un apéro! De la douceur pour cette amuse-bouche qui apporte grâce au miel, une touche sucrée et du croquant avec le sésame, le tout sur un fond de fromage à l'ail et aux fines herbes!

 

DSC05024.JPG

 

Pour 6 personnes

Préparation : 15 minutes

 

18 gambas ou (crevettes) crues de calibre 16/24

1 barquette de philadelphia ail et fines herbes (la valeur de 6 cuil. à soupe)

2 cuil. à soupe de miel liquide

crème fraîche liquide (1 à cuil. à soupe de crème mais c'est comme vous le sentez)

4 cuil. à soupe de graines de sésame

poivre cinq baies

 

 

Après en avoir ôté les têtes, décortiquez entièrement les gambas (pour ma part, j'ai préféré d'abord les faire revenir un peu avant de les décortiquer, c'est plus facile).

 

Roulez-les dans le sésame versé dans une assiette (il faut qu'elles soient bien enrobées de sésame).

 

Détendre le fromage avec un peu de crème et bien poivrez.

 

Dans une poêle avec un filet d'huile d'olive, faites-les revenir 2 à 3 mn selon leur taille, en les retournant.

 

Versez le miel et laissez cuire juste quelques secondes.

 

Remplissez les verrines (pour moi, petites verrines) d'une cuillère à café de fromage, puis déposez dessus 3 crevettes.

 

Servez sans attendre.

 

DSC05025.JPG

Recette prise dans le magazine "Marmiton".

 

 

 


Publié dans Apéritif

Partager cet article

Repost 0

Oeufs cocotte à la cancoillotte

Publié le par mimi

Dés qu'il s'agit de fromage, je ne peux pas y résister et quand je suis tombée sur cette recette d'oeufs cocotte à la cancoillotte, je n'ai pas hésité une seule seconde et pour un dîner, c'était amplement suffisant! J'ai juste remplacé les lardons par des allumettes de jambon blanc et mis de la cancoillotte à l'ail pour plus de goût! Un régal en toute simplicité, j'adore!

 

DSC05041-copie-1.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 20 minutes

 

600 g de pommes de terre à chair ferme (amandine, chérie)

4 oeufs

50 g de lardons fumés

4 cuil. à soupe de cancoillotte (j'en ai mis beaucoup plus)

20 g de beurre

sel, poivre cinq baies

 

 

Pelez les pommes de terre et les couper en morceaux.

 

Les cuire à l'eau salée 15 mn, puis les égoutter.

 

Les répartir avec les lardons dans des mini-cocottes beurrées, salez et poivrez.

 

Recouvrir de cancoillotte.

 

Préchauffez votre four à 210°c (chaleur tournante pour moi).

 

Cassez 1 oeuf dans chaque mini-cocotte, couvrir et enfournez 12 mn (selon votre four).

 

Servez directement en donnant sur chaque oeuf, un tour de moulin à poivre.

 

DSC05042-copie-1.JPG

Recette tirée du "Maxi-Cuisine" mars 2014.

 



Publié dans Les entrées

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>