Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

101 articles avec les viandes

Marmite de veau au lait

Publié le par mimi

Pour avoir déjà testé une version similaire mais avec un rôti de porc link que nous avions bien apprécié en 2010, j'ai voulu remettre cela mais avec du veau et encore une fois, on s'est régalé! La viande est plus que moelleuse, la sauce au lait est bien parfumée où j'ai utilisé de nouveau ma cocotte en fonte que je ne peux plus me passer, la cuisson au four à basse température donnant de très très bons résultats! 

 

DSC05170.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 10 minutes

Cuisson : 2h

 

 

1,8 kg de rôti de veau dans l'épaule non bardé

2 oignons

1 tête d'ail

6 feuilles de laurier

1/2 litre de lait

1 bouquet garni

80 g de beurre

3 cuil. à soupe d'huile d'olive

sel, poivre

Fond de veau (mon rajout perso)

 

 

Coupez la tête d'ail en 2 horizontalement.

 

Pelez et émincez les oignons.

 

Chauffez la moitié du beurre dans une cocotte et faites-y suer l'ail et les oignons.

 

Retirez-les de la cocotte.

 

Préchauffez votre four à 150° c (chaleur tournante pour moi).

 

Salez et poivrez le rôti.

 

Mettez le reste de beurre et d'huile dans la cocotte, puis faites colorer à feu vif le rôti de tous côtés.

 

Faites bouillir le lait, poivrez, ajoutez l'ail, les oignons, le laurier, le bouquet garni, le fond de veau et le lait dans la cocotte.

 

Couvrez et enfournez pour 2h de cuisson.

 

Servez chaud (pour ma part, j'ai accompagné de pâtes fraîches).

 

DSC05171.JPG

 

NB : Pour avoir une sauce bien lisse, j'ai filtré le tout et j'ai épaissi avec un peu de maïzena!

Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Dinde à la Bretonne

Publié le par mimi

Un plat mijoté comme on les adore à la maison avec un petit côté légèrement sucré avec le cidre et les pruneaux! Une cuisson longue à basse température pour garder le moelleux de la viande tout en conservant des pommes de terre ferme et fondante! Nous avons bien apprécié également la touche de romarin qui apporte un parfum de garrigue!

 

DSC05134.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 35 minutes

Cuisson : 3 heures

 

800 g de dinde (j'ai choisi un morceau entier dans le filet)

1 kg de pommes de terre à chair ferme

75 cl de cidre brut

10 pruneaux dénoyautés (mon rajout personnel)

50 g de beurre salé

1 oignon

3 gousses d'ail (dont 2 que j'ai gardé en chemise)

1 bouquet garni

2 brins de romarin

10 cl de bouillon de volaille

1 cuil. à café de graines de coriandre

sel, poivre

1 cuil. à café de maïzena

 

 

Coupez le filet en gros morceaux d'environ 4 à 5 cm.

 

Pelez et lavez les pommes de terre, les couper en 4.

 

Pelez et émincez l'oignon, hachez la gousse d'ail.

 

Dans une cocotte, faites dorer 5 à 6 mn dans la moitié du beurre assaisonnés, ajoutez l'oignon, l'ail et les graines de coriandre concassées.

 

Cuire 5 mn.

 

Versez le cidre, le bouquet garni, le bouillon de volaille, le romarin, les pommes de terre, salez et poivrez.

 

Couvrir et mettez au four préchauffé (chaleur tournante) à 150°c pendant 3 heures de cuisson.

 

Ajoutez les pruneaux 1 heure avant la fin de la cuisson.

 

Servez chaud.

 

DSC05135.JPG

 

DSC05136.JPG

Recette tirée du magazine "Maxi Cuisine" de novembre 2013.

 


 


Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Filet mignon aux endives

Publié le par mimi

Je profite encore des endives avant de passer aux légumes de printemps car à la maison, on les adore aussi bien crues que cuites! Une recette que j'avais repéré dans le "Maxi Cuisine" de janvier-février que je voulais tester depuis un petit moment et qui ne m'a pas déçue! Pourtant, vous allez être surpris comme je l'ai été car vous savez que je n'aime pas du tout tout ce qui agrumes dans les plats salés et bien là, j'ai bien aimé sauf que je n'ai pas vraiment mise la quantité d'orange qu'il préconisait! Du coup, la sauce était plutôt douce et légère sans trop d'acidité, ce qui me convenait tout à fait! Un plat qui a mijoté dans ma cocotte pendant 2 bonnes heures où la viande était bien moelleuse!

 

DSC05089.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 30 minutes

 

600 g de filet mignon de porc

1 kg d'endives

50 g de beurre

1 citron (pas mis)

1/2 orange non traitée

2 oignons

20 cl de bouillon de veau

2 cuil. à soupe de crème épaisse

huile d'olive

sel et poivre du moulin

 

 

Dorez le filet mignon dans une sauteuse dans 20 g de beurre et un filet d'huile d'olive, salez et poivrez.

 

Prélevez le zeste de l'orange, l'ébouillanter 2 mn.

 

Nettoyez les endives, évidez la base et les couper en deux dans la longueur.

 

Réservez la viande.

 

Ajoutez le reste de beurre dans la sauteuse et y faire suer 2 mn les oignons coupés en quartiers.

 

Ajoutez les endives, les dorer 3 mn de chaque côté, ajoutez le jus et le zeste de l'orange (que je n'ai pas mis entièrement pour cause de goût) et le bouillon.

 

Salez peu et poivrez.

 

Versez le tout dans une cocotte allant au four, disposez le mignon de porc et enfournez au four à 150°c (chaleur tournante pour moi) pendant 2 bonnes heures (ajoutez la crème 2 mn avant la fin de la cuisson).

 

Servez le filet tranché avec les endives et la sauce.

 

DSC05091.JPG

 

NB : Pour une sauce plus gourmande, ajoutez un jaune d'oeuf à la crème en prenant soin de ne pas porter à ébullition ensuite.

La prochaine fois, c'est ce que je ferai car ma sauce était un peu liquide).

 

Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Pintade aux pommes et au pommeau

Publié le par mimi

Pour cette recette, je me suis grandement inspirée une nouvelle fois de chez "Magcuisine" du blog link pour réaliser cette délicieuse volaille parfumée au Calvados et au Pommeau que j'aime beaucoup, un apéritif que j'ai découvert en Bretagne mais qui à la base vient de Normandie! J'ai apporté quelques modifications ou j'ai tout d'abord remplacé la canette par une pintade et le reste, je l'ai faite à ma façon! Un régal qui a séduit ma petite famille!

 

DSC04969-copie-1.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 25 minutes

 

1 pintade 

4 pommes rustiques (j'ai utilisé que 2 pommes)

1 oignon (j'avais de l'oignon rouge que j'ai utilisé)

2 gousses d'ail (mon rajout perso)

1 cube de bouillon de volaille (mon rajout perso)

1 petit verre de Calvados

1 verre de Pommeau (je suis partie sur 15 à 20 cl)

200 g de crème fraîche (Je n'en ai mis qu'1 cuil. à soupe de crème épaisse de Normandie)

beurre + huile d'olive

sel, poivre

Maïzena (mon rajout pour épaissir la sauce)

 

 

Découpez la pintade en morceaux.

 

Epluchez et émincez l'oignon.

 

Lavez les pommes et les couper en 4 (j'ai gardé la peau pour le côté rustique).

 

Dans une cocotte en fonte, faites dorer les morceaux de pintade avec un peu de beurre et d'huile d'olive.

 

Versez le calvados et faites flamber hors du feu (attention à votre hotte si vous en avez une car les flammes montent hautes).

 

Retirez la pintade et réservez.

 

Mettez à la place, l'oignon à revenir avec les pommes.

 

Ajoutez alors la pintade, le pommeau, le cube de bouillon de volaille, l'ail en chemise, salez et poivrez, puis laissez mijoter à feu moyen (pour ma part, j'ai préféré la cuisson au four pendant 1h30 bonne heure à 150°c).

 

Ajoutez au dernier moment, la maïzena délayé dans un peu de sauce et la crème épaisse sans la laisser trop chauffer.

 

Servez chaud.

 

DSC04968-copie-1.JPG


Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Cassoulet maison

Publié le par mimi

Le cassoulet est une spécialité régionale du Languedoc, à base de haricots secs généralement blancs et de viande. A son origine, il était à base de fèves. Le cassoulet tient son nom de la cassole en terre cuite émaillée. Il y a aussi beaucoup de recettes et celle-ci est tirée d'un "Maxi Cuisine" que j'ai trouvé facile à réaliser et qui nous a régalé! Prévoyez tout de même de le préparer suffisamment à l'avance car c'est un plat qui demande à être mijoté pendant 4h30 environ. Cela faisait un petit moment que j'en avais envie et encore une fois, c'est mon mari qui s'en est occupé pour mon plus grand plaisir! 

 

DSC04986.JPG

 

Pour 6 personnes

 Préparation : 30 minutes

Trempage des haricots : 1 nuit

 

600 g de haricots blancs secs

4 cuisses de canard confit

3 saucisses de Toulouse

300 g de porc maigre (épaule)

6 tranches fines de lard fumé + 4 épaisses

200 g de couenne

1 carotte

1 oignon

6 gousses d'ail

1 petite boîte de concentré de tomate

4 feuilles de laurier

4 brins de thym

2 cubes de bouillon de volaille

1 cube de bouquet garni

sel, poivre

 

 

La veille, faites tremper les haricots secs dans de l'eau froide, une nuit, puis jeter l'eau.

 

Le jour même, mettez les haricots dans une grande quantité d'eau bouillante, laisser cuire 5 mn, puis égouttez.

 

Epluchez et émincez l'oignon, faites-le suer dans un peu de graisse de canard à la poêle pendant 5 mn.

 

Remettez les haricots à cuire dans 2 fois leur volume d'eau bouillante avec l'oignon, la carotte pelée et coupée en rondelles, le thym, le laurier, le bouillon de volaille, le cube de bouquet garni et laissez cuire 45 mn à couvert à feu moyen.

 

Pendant ce temps, retirez les cuisses de canard de leur graisse et faites-les dorer légèrement à la poêle, puis réservez.

 

Ajoutez dans la même poêle, les saucisses de Toulouse, les faire griller, réservez de nouveau et remplacez par le porc coupé en morceaux.

 

Faites dorer 5 mn sur chaque face.

 

Egouttez les haricots en réservant le jus de cuisson, ajoutez l'ail haché, les fines tranches de lard fumé coupées en lanières, salez et poivrez.

 

Dans une cocotte en fonte ou en terre cuite, tapissez le fond de couenne côté peau.

 

DSC04971.JPG

 

Versez la moitié des haricots.

 

DSC04972.JPG

 

Posez les tranches épaisses de lard.

 

DSC04973.JPG

 

Déposez les cuisses de canard, le porc et reversez l'autre moitié de haricots.

 

DSC04974-copie-1.JPG

 

DSC04975.JPG

 

Ajoutez les saucisses coupées en gros morceaux.

 

DSC04976.JPG

 

Dans un peu de jus de cuisson que l'on a réservé, délayez le concentré de tomate, puis versez dans la cocotte et complétez à hauteur avec le jus de cuisson restant.

 

DSC04977.JPG

 

Enfournez au four préchauffé à 150°c (Th.5) pendant 4h30 environ.

 

Surveillez de temps en temps la cuisson pour que les haricots ne sèchent pas.

 

Servez bien chaud.

 

DSC04987.JPG

 

 



 


Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Paupiettes de dinde à l'américaine

Publié le par mimi

Je ne sais pas vous mais avec un titre pareil, je me verrais bien parcourir ce beau pays mais je crois que je vais attendre un peu! Pourquoi à l'américaine me direz-vous? Parce que ce sont des paupiettes faites avec une farce qui mêle des cranberries fraîches qu'on appelle les petites baies américaines! Une farce légère qui n'est pas sucrée comme on pourrait l'imaginer car les cranberries ont plutôt un goût légèrement âpre. C'est un super fruit riche en antioxydants et sa note acidulée s'intègre parfaitement dans la cuisine, pâtisseries et boissons. J'en ai profité d'en trouver des fraîches pour tester cette recette originale que nous avons beaucoup apprécié à part mon fils qui a trouvé cela trop acidulé à son goût!

 

DSC04901.JPG

 

Pour 4 personnes 

Préparation : 30 minutes

 

4 escalopes de dinde fines

4 portions de fromage à tartiner (type kiri)

1 petite pomme golden

80 g de cranberries fraîches (ou 30 g séchées réhydratées)

 

DSC04895.JPG

1 oignon rouge

1 jaune d'oeuf

20 g de beurre

huile d'olive

graines de Pavot graines de coriandre

sel, poivre cinq baies

 

 

Pelez et râpez la pomme.

 

Poêlez 3 mn avec la moitié des cranberries dans 10 g de beurre chaud.

 

Ecrasez les fromages à la fourchette, incorporez le jaune d'oeuf et les cranberries revenues avec la pomme râpée.

 

Posez les escalopes sur le plan de travail, les aplatir un peu à l'aide d'un rouleau à pâtisserie, salez, poivrez, puis garnir de farce aux cranberries, roulez et ficelez en paupiettes (je remercie mon mari qui s'en est occupé).

 

DSC04896.JPG

 

DSC04897.JPG

 

Les poser dans un plat et répartissez dessus l'excédent de farce.

 

Parsemez d'1 pincée de graines de pavot et de coriandre concassées.

 

Pelez et émincez l'oignon rouge et faites revenir 4 mn dans 2 cuil. à soupe d'huile, ajoutez le reste de cranberries et poursuivez la cuisson 1 mn.

 

Ajoutez 10 cl d'eau, versez les oignons dans le plat autour des paupiettes et cuire au four préchauffé à 200°c.

 

DSC04900.JPG

 

Servez chaud accompagné de riz éventuellement.

 

DSC04902.JPG

 

DSC04903.JPG

 

NB : Si devais rajouter mon petit plus à moi, je mettrais un peu de fond de volaille que je diluerai dans les 10 cl d'eau pour plus de goût!

 

Recette prise sur le "Maxi Cuisine" d'octobre 2013.

Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Agneau doré aux abricots secs

Publié le par mimi

Un plat à la base sucré-salé mais qui finalement ne l'est pas tant que ça et pour ceux et celles qui ne seraient pas fan, je vous rassure, vous allez pouvoir vous faire plaisir! Chez nous, nous aimons beaucoup l'agneau car c'est une viande que l'on peut faire mijoter tout doucement pendant longtemps et ce fut le cas pour moi puisque j'ai utilisé ma cocotte que j'ai mise au four pendant 2h30. J'ai obtenu le résultat que je voulais, de l'agneau qui fond dans la bouche avec juste ce qu'il faut en épices et le côté sucré des abricots! Un régal à la maison! Vous n'avez plus qu'à tester maintenant!

 

DSC04879.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 20 minutes

 

800 g de sauté d'agneau (pour ma part, j'ai choisi un morceau de gigot que j'ai fais couper en morceaux par mon boucher qui faisait environ 1,2 kg)

1 kg de petites pommes de terre

8 abricots secs moelleux (j'en ai mis bien plus que ça, environ 12 abricots)

1 oignon (pour moi, un blanc, plus doux)

3 gousses d'ail

10 cl de vin blanc (j'ai utilisé du vin jaune que j'avais déjà)

2 cuil. à soupe d'amandes effilées

30 g de beurre

huile d'olive

1 cube de bouillon de veau

gingembre en poudre

cannelle (j'ai utilisé un mélange de 4 épices)

2 cuil. à soupe de farine

sel, poivre du moulin

 

 

Faites dorer l'agneau en cocotte 10 mn dans 2 cuil. à soupe d'huile et 30 g de beurre.

 

Ajoutez l'oignon émincé et l'ail haché et faites revenir quelques minutes.

 

Ajoutez les épices, saupoudrez de farine, mouillez avec le vin, salez et poivrez.

 

Ajoutez le cube de bouillon de veau, puis versez de l'eau chaude à niveau (la viande doit être recouverte), amenez à ébullition, couvrez la cocotte et cuire au four à 150°c (chaleur tournante pour moi) pendant au moins 2h30.

 

N'hésitez à rectifier l'assaisonnement en cours de cuisson.

 

30 minutes avant la fin, ajoutez les abricots et poursuivez la cuisson.

 

Pendant ce temps, cuire les pommes de terre pelées 25 mn à l'eau bouillante salée.

 

Servez la viande parsemée d'amandes effilées avec les pommes de terre.

 

DSC04880.JPG

 

NB : Mon jus étant un peu liquide, j'ai ajouté à la fin, un peu de maïzena pour avoir une sauce plus épaisse et c'était parfait!

 


 

 


 

 


Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Baeckeoffe de canard

Publié le par mimi

Le baeckeoffe est un plat traditionnel alsacien dont la préparation s'étale sur plus de 24 heures, le mot signifiant "four du boulanger". C'était un plat de la ville, un plat du dimanche dont la viande était par ailleurs inaccessible aux plus pauvres! Cuit dans une terrine en terre cuite, j'ai choisi pour ma part de le préparer dans ma nouvelle cocotte en fonte que j'ai eu à Noël, au four pendant 3 heures où j'ai obtenu un canard confit, la viande se détachait toute seule, c'était un vrai bonheur en bouche! Je n'ai pas choisi de faire le traditionnel mais je dirais plutôt un baeckeoffe revisité qui nous a régalé quand même! Un plat complet avec des légumes fondants comme on aime à la maison!

 

DSC04803.JPG

 

Pour 6 personnes

Préparation : 20 minutes

Cuisson : 3 heures

 

500 g de pommes de terre

2 carottes

3 oignons

2 gousses d'ail

4 grosses cuisses de canard (que l'on a coupé en deux pour obtenir 1 haut de cuisse et 1 pilon)

thym

laurier

25 cl de bouillon de volaille

25 cl de riesling

sel, poivre

 

 

Epluchez les pommes de terre et les carottes, puis coupez-les en gros cubes.

 

Epluchez les oignons et les gousses d'ail, puis émincez les oignons et hachez l'ail.

 

Faites dorer les cuisses de canard 5 mn dans une poêle afin de récolter l'excédent de gras.

 

Préchauffez votre four à 150°c (Th.5-6) chaleur tournante pour moi.

 

Déposez les légumes dans la cocotte, ajoutez le thym, le laurier, salez et poivrez.

 

DSC04800.JPG

Voici ma jolie cocotte

 

DSC04801.JPG

 

DSC04802.JPG

 

Mouillez avec le bouillon de volaille et le vin.

 

Placez les cuisses de canard sur le dessus.

 

Refermez la cocotte en terre ou (en fonte pour moi) et faites cuire 3 heures.

 

Servez après 20 minutes de repos.

 

DSC04804.JPG

 

A refaire sans hésitation et j'espère que les Alsaciens et Alsaciennes ne m'en voudront pas pour ce baeckeoffe revisité! 

Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Porc safrané d'Agen

Publié le par mimi

Un bon plat aux saveurs douces et chaudes, voilà de quoi nous réchauffer en cette saison! Pour la recette, j'ai utilisé de très bons pruneaux que j'ai acheté au salon de la gastronomie qui a lieu chaque année à 1h de Lyon où j'ai vraiment vu la différence, un régal! Mon jus est assez foncé mais c'est normal car j'ai utilisé des carottes noires que nous adorons chez nous et l'ensemble était très goûteux!

 

DSC04657.JPG

 

Pour 4 personnes

Préparation : 25 minutes

 

750 g d'échine de porc en morceaux (j'ai utilisé du filet mignon)

4 carottes noires

4 pommes de terre moyennes

150 g de gros pruneaux d'Agen

4 échalotes

3 cuil. à soupe de sauce soja

4 cuil. à soupe d'huile d'olive

1 cuil. à soupe de miel (que j'ai rajouté)

1 cuil. à café de cannelle en poudre

1 cuil. à café de cumin en poudre

1 cuil. à café de pistils de Safran

1 cuil. à café de gingembre moulu

1 à 2 gousses d'ail hachées (que j'ai rajouté)

sel et poivre

 

 

Faites tremper les pruneaux dans 30 cl d'eau tiède.

 

Dans un saladier, mélangez la cannelle, le cumin, le safran et le gingembre avec l'ail haché et 2 c. à soupe d'huile d'olive.

 

Ajoutez la viande et mélangez bien.

 

Pelez les légumes et les échalotes, coupez les carottes en batônnets, les pommes de terre et les échalotes en morceaux.

 

Dans une cocotte, faites dorer 10 mn les morceaux de viande dans le reste d'huile chaude, salez et poivrez.

 

Ajoutez les légumes et les échalotes.

 

Remuez 6 à 7 mn sur feu moyen, puis versez l'eau de trempage des pruneaux, la sauce soja et le miel.

 

Couvrir et laissez mijoter 30 mn (n'hésitez pas à rajouter de l'eau si nécessaire).

 

Ajoutez les pruneaux et poursuivez la cuisson pendant 25 mn.

 

Rectifiez l'assaisonnement et servez chaud.

 


Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

Tajine de volaille

Publié le par mimi

Un bon gros poulet de la ferme, des légumes dans un bon jus, voilà un tajine qui nous a régalé et avec les températures assez fraîches que nous avons, on apprécie bien ce genre de plat qui réchauffe! Légèrement sucré et bien dosé en épices, encore meilleur le lendemain, ça a été un délice!

 

DSC04643.JPG

 

Pour 6 personnes

Préparation : 25 minutes

 

1 bon gros poulet (le mien faisait 2 kgs 500)

2 pommes de terre

3 courgettes

4 carottes

1 oignon

1 gousse d'ail (que j'ai rajouté)

150 g de pois chiches en conserve

4 cuil. à soupe de miel

3 cuil.à café rase de ras-el-hanout

1 cuil. à café de 4 épices

1 cube de bouillon de volaille

1/2 bouquet de persil

sel, poivre

 

 

Coupez le poulet en morceaux.

 

Pelez et émincez l'oignon, pelez les pommes de terre et les carottes.

 

Lavez les courgettes, coupez les légumes en morceaux.

 

Dans une cocotte, faites dorez les morceaux de poulet dans un peu d'huile d'olive et de beurre, salez et poivrez.


Réservez.

 

Ajoutez à la place, l'oignon, les pommes de terre et les carottes et faites revenir quelques instants.

 

Remettez le poulet et ajoutez les épices, le miel et couvrez d'eau.

 

Ajoutez le cube de bouquet garni, l'ail haché et laissez mijoter 1 h à feu doux.

 

Ajoutez les courgettes et les pois chiches 30 mn avant la fin de la cuisson.

 

Servez chaud parsemé de persil ciselé.

 

DSC04644.JPG

 

Une recette tirée du "Maxi cuisine" d'octobre 2013 que j'ai fais à ma façon.

 


Publié dans Les viandes

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>